Se spécialiser dans le marketing et la communication

Après l’obtention du diplôme du baccalauréat, sélectionner sa filière à l’université n’est pas à prendre à la légère. Ce choix est un facteur déterminant de l’avenir professionnel. Alors que vous avez toujours rêvé de travailler auprès d’une entreprise commerciale ou de télécommunication, poursuivre vos études en communication et marketing pourrait vous aider à atteindre votre objectif. 

Découvrir les métiers proposés sur le marché du travail

Le secteur de la communication et du marketing reste prometteur malgré la saturation des débouchés dans le monde de l’emploi. Les nouveaux diplômés dans ce domaine décrochent facilement un boulot auprès des grandes boîtes. Ceux qui souhaitent travailler comme des indépendants ne manqueront pas de réussir leurs activités professionnelles. 

Pour une spécialisation en communication médiatique, les portes des enseignes audiovisuelles et des journaux en papier sont ouvertes pour vous. Il est possible de décrocher le poste de journaliste, d’investigateur, de rédacteur ou encore de présentateur/animateur. Les débouchés auprès des institutions publiques ou privées s’avèrent également intéressants : attaché de presse, responsable communication, pigiste, etc. Avec de bonnes bases en traitement d’images et vidéos, vous pouvez assurer les missions d’un photographe de presse, d’un cameraman ou d’un infographiste. 

Si vous désirez mettre en avant le marketing, pensez à des professions qui rapprochent les clients : chargé de clientèle, responsable de vente, responsable SAV, commercial, chef de produit, chef de projets marketing, etc. 

Découvrez ici des offres de formations intéressantes pour les nouveaux bacheliers, mais aussi les titulaires du diplôme de licence. En quelques clics, vous serez inscrit à la prochaine rentrée de formation en communication et marketing. 

Trouver un établissement supérieur agréé

Une fois que vous êtes rassuré qu’un diplôme en communication et marketing vous permette de décrocher l’emploi de vos rêves, il est temps de chercher un établissement agréé. Commencez par demander des renseignements sur la filière communication auprès de l’université publique de votre région. Pour cette option, vous aurez à consulter les affichages de la faculté des lettres et des sciences humaines. Si les procédures pour intégrer un établissement public semblent compliquées, de nombreuses universités privées sont à votre disposition. Consultez les offres de formation des écoles de management et de commerce ou des centres de formation en communication. 

Repérez les meilleurs formateurs en communication et marketing en vous servant de votre appareil mobile connecté à internet. Une inscription en ligne s’avère très pratique si vous n’avez pas assez de temps pour rejoindre votre centre de formation. Il suffit de préparer les documents nécessaires, à ne citer qu’une copie des diplômes, une photo d’identité ainsi qu’une fiche d’inscription. Vous devrez vérifier la liste d’informations et de justificatifs à fournir. Procédez à un paiement en ligne pour acquitter des frais d’étude si nécessaire. 

Avant de prendre une décision sur l’inscription à la filière communication et marketing, il est bon de savoir qu’une bonne connaissance des nouvelles technologies s’avère obligatoire. Vous devrez être à l’aise avec les outils technologiques. Par exemple, si vous allez assurer les attributions d’un chroniqueur, vous aurez à rédiger les informations que vous avez pêchées sur un ordinateur. 

Poursuivre une formation à coût raisonnable

Que vous décidiez d’étudier la communication et marketing auprès d’une université privée ou publique, il convient de préparer une somme considérable pour les frais d’études. Essayez de découvrir en ligne les prestations des établissements qui vous intéressent. Dans le cas où vous envisagez de quitter votre ville d’origine pour rejoindre une école supérieure renommée en communication, considérez les dépenses liées à l’hébergement, la restauration et aussi les déplacements. 

Il est bon de savoir que la durée du cursus universitaire dure 3 à 5 ans. Plus vous continuez en niveau supérieur, plus les frais pédagogiques augmenteront. Après trois ans d’études, vous obtiendrez une licence professionnelle. Quant à ceux qui peuvent continuer le parcours jusqu’à la cinquième année, le master sera au rendez-vous. Certains établissements accordent à chaque étudiant un diplôme de BTS pour sanctionner deux ans de formation. L’étudiant peut ainsi se lancer dans le monde du travail seulement deux ans après sa réussite au baccalauréat.

Par défaut de temps ou de budget, privilégiez une formation professionnelle à courte durée. Vous n’aurez qu’à choisir une spécialisation adaptée à vos besoins en savoir-faire. Si vous occupez déjà un poste, continuez vos études à travers une formation en ligne. Vous aurez l’opportunité d’optimiser vos qualifications.