Comment passer le CAP Cuisine en candidat libre ?

Toute personne qui souhaite exceller dans le secteur culinaire en tant que professionnel doit disposer d’un diplôme de CAP cuisine. Envie de réaliser une reconversion professionnelle dans ce domaine ? Vous pouvez passer le CAP cuisine. Pour effectuer cet examen, vous devez suivre quelques étapes obligatoires. À cet effet, être candidat libre dans l’objectif d’obtenir ce certificat comporte de nombreux avantages.

Inscription et formation

Pour avoir un cap restauration candidat libre, vous devez réaliser votre inscription par vos propres moyens. Pour effectuer cette tâche, il suffit de naviguer sur la plateforme en ligne de l’académie où vous êtes affilés. Les dates de préinscriptions sont modifiées tous les ans pour chaque localité. Cependant, elles se déroulent habituellement entre les mois d’octobre et novembre. Pour ne pas s’exposer à un risque de retard d’inscription, il est judicieux de visiter ces sites régulièrement.

Lors de la préinscription, mentionnez votre niveau d’étude. Il s’agit d’une information importante, car elle vous permet éventuellement d’être dispensée de quelques épreuves. Un courrier vous sera envoyé pour confirmer votre préinscription. Ce document doit être renvoyé à l’académie après que vous l’ayez signé. Il devra être complété par diverses pièces justificatives. La réception de ces documents à la date indiquée finalise votre inscription. Votre convocation arrivera environ 3 semaines avant les épreuves.

Votre choix d’avoir un cap cuisine candidat libre nécessite une préparation méthodique, afin de mettre toutes les chances de votre côté. Il se peut que vous n’ayez pas le temps de suivre une formation en présentiel à cause de vos différentes obligations. Par conséquent, optez pour une formation en ligne proposée par des plateformes spécialisées comme youschool.fr.

Préparation aux épreuves en tant que candidat libre

Un CAP cuisine est constitué de 2 épreuves : théorique et pratique. Étant donné que vous optez pour une formation à distance, vous ne disposez pas d’enseignant qui va examiner vos progressions au quotidien. Par conséquent, vous devez vous imposer une conduite d’autodiscipline pour préparer efficacement ces épreuves. Voici quelques astuces que vous pourrez adopter pour améliorer les formations en ligne dispensées par votre établissement.

Essayez de vous familiariser avec l’ensemble des matériels de cuisine utilisés dans les grands restaurants. À cet effet, il est judicieux de vous procurer la boîte à outils du cuisinier. Dès que vous avez du temps libre, révisez les fiches relatives à l’épreuve théorique. Exercez-vous quotidiennement à la partie écrite concernant les étapes à suivre pour réaliser un plat. Chronométrez celle-ci, puisque vous n’aurez que 20 min pour l’effectuer lors des épreuves finales. N’omettez pas l’apprentissage des poids et des mesures des ingrédients utilisés lors de la conception des recettes. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à solliciter l’assistance à distance proposée par votre établissement de formation.

Avantages de passer le CAP cuisine en tant que candidat libre

Contrairement aux idées reçues, un cap restauration candidat libre comporte de nombreux avantages. Tout d’abord, vous serez libre de gérer votre planning selon vos envies. En effet, vous pouvez réviser en fonction de votre emploi du temps et votre disponibilité. Par ailleurs, si vous ne vous sentez pas prêt à passer les épreuves, vous pouvez remettre le projet pour l’année prochaine. Ensuite, votre statut de candidat libre vous permet de concilier votre vie professionnelle et familiale. Enfin, vous n’êtes pas obligés de suivre des stages professionnels avant d’être éligibles aux épreuves.

Comme tout examen, il arrive que la réussite ne soit pas au rendez-vous. Ne vous alarmez pas si tel est le cas. En effet, durant les 5 prochaines années vous pouvez repasser les épreuves sans être obligés de refaire celles que vous avez déjà réussies.