Un diplôme d’expertise comptable pour devenir comptable

Étape ultime dans le déroulement d’un cursus en comptabilité, le Diplôme d’Expertise Comptable est un examen obligatoire pour exercer la profession d’expert-comptable. Ainsi, lorsque l’on souhaite atteindre ce but, il est capital de connaître le processus à suivre afin de réussir ce fameux DEC.

Avant le diplôme d’expertise comptable

expertise comptableLe Diplôme d’Expertise Comptable est la dernière étape dans le processus d’étude de la comptabilité. En effet, le cursus commence par un DCG (Diplôme de Comptabilité et Gestion) qui pourra notamment être effectué en alternance après le bac et qui aura une durée de trois ans (et permet donc d’atteindre un niveau bac+3). Ensuite, c’est vers le DSCG qu’il faudra se tourner, le Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion aura une durée de deux ans et permettra ainsi d’atteindre un niveau bac +5 soit l’équivalent du Master. Ce n’est qu’une fois ce diplôme obtenu qu’il sera possible d’effectuer un stage de trois ans en expertise comptable (une étape indispensable pour accéder au Diplôme d’Expertise Comptable).

Ce stage doit répondre à des caractéristiques bien particulières afin d’être validé. Il faudra commencer par trouver un cabinet d’expertise comptable (plus d’informations sur le sujet sur le blog Entreprise-et-compagnie.fr) qui acceptera de signer une convention de stage sur trois ans, une période durant laquelle la rémunération perçue pourra être très faible, il faudra donc assurer ses arrières afin de pouvoir mener ce projet de bout en bout. Une fois la convention de stage signée, le stagiaire sera inscrit au Conseil Régional de l’Ordre des experts-comptables dont dépend son cabinet. Un maître de stage devra être désigné dans la convention et ce dernier devra être inscrit au Tableau de l’Ordre des experts-comptables, mais, également, à la Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes. Enfin, un contrôleur de stage effectuera le suivi pour s’assurer que le stage se fasse dans les règles et apportera également ses conseils aux différents stagiaires qu’il accompagne.

L’examen du DEC

Le Diplôme d’Expertise Comptable est l’examen final qui va permettre de valider les connaissances et expériences acquises durant les huit années d’études effectuées (DCG, DSCG et stage). Il nécessitera que l’on s’y inscrive en amont et aura lieu deux fois par an. Ce Diplôme d’Expertise Comptable comporte trois épreuves, dont deux écrits ayant pour thème « Règlementation professionnelle et déontologie de l’expert-comptable et du commissaire aux comptes » et « Révision contractuelle et légale des comptes », ainsi qu’une épreuve orale qui reposera sur la soutenance d’un mémoire effectué auparavant.

Pour préparer ce Diplôme d’Expertise Comptable, l’école ou le centre de formation auprès duquel le candidat est inscrit devra proposer des journées de préparation afin de renseigner les futurs candidats sur le déroulement des examens, mais aussi les accompagner dans la rédaction et l’entraînement à la soutenance de leur mémoire.

Une fois le diplôme obtenu

Après avoir passé l’examen, les candidats diplômés posséderont la plus haute formation en comptabilité qui soit. Cela leur permettra d’exercer le métier d’expert-comptable soit en libéral, soit au sein d’un cabinet en tant qu’associé, il sera également possible de travailler comme directeur financier au sein d’une entreprise (plus d’informations sur les métiers de la comptabilité ici). Cette certification permettra de postuler à des postes de haute importance, donc à responsabilité et ainsi, de prétendre à une rémunération nettement supérieure par rapport à la simple détention d’un DCG par exemple. Un parcours qui peut donc s’avérer long et parfois difficile, mais qui sera payant une fois le DEC obtenu !