Bourse pour étudiant en cas de handicap : comment candidater ?

Les bourses FÉDÉEH ont pour objectif d’appuyer les parcours de formation vers l’emploi des jeunes handicapés qui ne trouvent pas toujours les solutions de financement pour compenser les besoins liés à leur situation. A travers ces bourses, la FÉDÉEH et les différents partenaires du dispositif souhaitent répondre à ces besoins.

Qui peut candidater ?

Sont éligibles à l’appel à candidatures des bourses FÉDÉEH : les jeunes en situation de handicap inscrits dans un établissement d’études supérieures ou lycéens de terminale souhaitant poursuivre leurs études, et les étudiants handicapés souhaitant poursuivre leur cursus supérieur. La FÉDÉEH propose bien entendu d’autres actions tout au long de l’année que vous pouvez retrouver sur son site. Elle n’est d’ailleurs pas la seule structure à s’engager pour les personnes en situation de handicap. De plus en plus d’initiatives, dispositifs et projets, des plus simples à ceux de la plus grande ampleur sont mis en place pour que les jeunes en situation de handicap puissent accéder aux études supérieures.

La bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux

Cette bourse peut être demandée par les étudiants handicapés. La première demande peut être effectuée à tout âg, la limite de 28 ans est levée pour eux. En outre, durant leurs études et si le handicap a été reconnu par la commission des droits et de l’autonomie, les étudiants en situation de handicap pourront demander trois années supplémentaires de bourse. La demande de bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux se fait directement sur internet via le dossier social étudiant  entre le 15 janvier et le 31 mai qui précèdent la rentrée universitaire. La réponse est donnée par le CROUS entre juin et octobre de la même année.

Les aides du CROUS

Le CROUS peut octroyer ponctuellement un financement pour étudiants handicapés : la prestation de compensation du handicap (PCH) qui est destinée à la prise en charge des dépenses en relation avec leur  handicap. Elle est octroyée par le département. Son montant varie selon les besoins. Les revenus sont pris en compte dans son calcul. L’allocation annuelle est accordée aux étudiants qui ne bénéficient pas de soutien financier familial. Elle s’adresse aussi aux étudiants de plus de 28 ans qui reprennent leurs études. L’aide ponctuelle est destinée à répondre aux difficultés ponctuelles. Pour l’obtenir, il est nécessaire de demander une évaluation par un assistant social. Elle n’a pas de limite d’âge et son montant est déterminé selon la difficulté rencontrée.